Frida, Ludvig et Anniken sont beaux, jeunes et norvégiens. Ils sont également blogueurs mode. Grands consommateurs de mode donc et enfants d’un pays riche, c’est dire s’ils en connaissent un rayon sur le prêt-à-porter. Pourtant… . Pendant un mois, ils ont été expatriés en Asie afin de vivre le quotidien de travailleurs de l’industrie textile. Le verdict est sans appel.

Leur expérience traumatisante est en fait l’objet d’un documentaire-réalité intitulé SweatShop Dead Cheap Fashion, diffusé sur la chaîne norvégienne Aftenposten en 2014.

Article dans le Vif ici.

Advertisements