Aujourd’hui, nous sommes jour pour jour 18 mois après le drame du Rana Plaza. L’Accord sur la sécurité des bâtiments entre dans sa phase cruciale : la mise en conformité des usines. 1106 usines ont été inspectées (les rapports peuvent être consultés ici). C’est maintenant que les enseignes signataires vont devoir assumer, notamment financièrement, leur engagement de soutenir leurs fournisseurs dans ce travail de renovation, afin de garantir la sécurité des travailleurs.

Nous vous invitons à regarder l’interview d’Amin Amirul Haque, de notre partenaire NGWF au Bangladesh.


Question indemnisation par contre, les survivants et les familles des victimes ne sont toujours pas certaines d’être indemnisées complètement. La plupart sont en incapacité de retrouver du travail et de reconstruire une vie normale. Il manque toujours 20 millions $ (16 millions €) au fonds d’indemnisation. Un montant dérisoire comparé aux bénéfices tirés par les enseignes grâce aux travailleuses du Bangladesh. Il est impératif que Carrefour, Benetton et les autres contribuent.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’AchACT Asbl ou de l’Accord.
Advertisements